WE Accompany

Le marché de l’emploi en Haïti est relativement très restreint et le peu de diplômés qui ont pu avoir la chance de décrocher un emploi s’inscrivent dans la catégorie des privilégiés tant l’accès à un emploi est difficile dans ce pays d’environ 10 millions d’habitants dont la majorité vit avec moins d’un dollar us par jour. Chaque année plus de 100,000 nouveaux jeunes arrivent sur le marché du travail en Haïti, selon les chiffres publiés par l’Institut Haïtien de Statistiques et d’Informatique (IHSI). Ces jeunes viennent grossir le nombre de personnes en quête d’emploi dans une Haïti qui enregistre un taux de chômage dépassant les 50 pour cent. Si pour les jeunes ayant avec des qualifications plus ou moins élevées, obtenir un emploi est chose difficile, pour ceux d’IDEJEN, les chances de décrocher un emploi sont quasi nuls. Est-ce pourquoi, IDEJEN, depuis 2007, a mis en place toute une stratégie qui prend en compte la faible capacité des entreprises à accueillir les jeunes diplômés et aussi la capacité de ces derniers à s’auto-employer via des microentreprises de jeunes

 

La stratégie du programme en entreprenariat est relativement simple. Les jeunes qui s’y adhèrent doivent avoir une expérience (précédente ou actuelle) dans une activité économique. A l’issue des séances de formation, ces entrepreneurs potentiels, supportés par des formateurs et des encadreurs, forment des équipes de cinq ou six pour des discussions sur les idées d'affaires viables. 

 

Chaque projet doit être approuvé par le bureau central d’IDEJEN qui tient compte de la faisabilité du projet, de son potentiel économique, des besoins de la communauté d’implantation et des opportunités d’affaires au sein de cette communauté. Les projets doivent pouvoir développer les capacités intellectuelles des jeunes et respecter l’environnement. Les équipes des jeunes dont les projets sont approuvés passent deux semaines pour structurer leurs idées en plans d’entreprises véritables. 

 

Les jeunes entrepreneurs lancent ensuite leurs entreprises avec le support financier et technique d’IDEJEN. Chaque équipe d’entrepreneurs reçoit US$100 par membre comme fonds de lancement et durant six mois, elle bénéficie de l’accompagnement d’un encadreur spécialisé en micro-entreprise. Les encadreurs aident les membres des équipes à ouvrir des comptes d’épargne, acheter les équipements, et résoudre des conflits internes. L’approche unique d’IDEJEN par rapport au développement des micro-entreprises permet aux jeunes d’apprendre et de pratiquer les notions de gestion de petites entreprises tout en gagnant de l’argent.

 

Entre 2007-2008, 340 jeunes d’IDEJEN (159 filles, 181 garçons) ont lancé 62 micro-entreprises. Grace aux micro-entreprises, ces jeunes gagnent assez d’argent pour satisfaire leurs besoins de base et payer leurs frais scolaires. Entre 2008-2009, environ 910 jeunes doivent ouvrir 182 micro-entreprises. L’entrepreneuriat transforme la vie de ces jeunes en situation difficile et fait d’eux des citoyens à part entière qui contribuent au développement de leurs communautés et de leur pays. 

L’entreprenariat, une solution pratique vers l’auto-emploi

Contact Us

Directeur des Opérations

5, Rue Saint-Louis Jeanty

Delmas 95, Route de Frères

Port-au-Prince, Haïti

BP : HT 6141

Connect with us